5 habitudes pour calmer son stress

5 habitudes pour calmer son stress

Je vais présenter 5 habitudes pour calmer son stress au quotidien. Ces habitudes restent simples et à la portée de tous.

En les appliquant, il sera plus simple de lutter contre son stress et l’anxiété. Je vais également offrir un ensemble de moyens et de méthodes pour les appliquer sans la moindre difficulté.

Combien de temps faut-il pour créer habitude ?

 

Avant de se lancer, il est important de comprendre le schéma et le fonctionnement d’une habitude.

Tout d’abord, des études réalisées par des scientifiques ont prouvé qu’il faut 21 jours pour créer une habitude. Mais la créer ce n’est pas la conserver. Conserver une bonne habitude reste le plus important. Pour garder une bonne habitude sur le long terme et l’automatiser dans notre vie il faut compter 67 jours.

C’est la raison pour laquelle j’encourage fortement à pratiquer ces nouvelles habitudes au moins pendant un mois au minimum.

 

Le stress possède ses propres habitudes

 

Il faut savoir que le cercle vicieux du stress ou de l’angoisse peut être causé en majeure partie par de mauvaises habitudes. Celles-ci peuvent être comportementales ou mentales. Concerner nos pensées ou alors notre comportement ou les deux !

Il est donc important d’attaquer le stress avec l’une de ses propres armes : les habitudes. On peut par exemple noter comme habitudes liées directement au stress : la boulimie, la négativité, l’acharnement sur son sort, la dévalorisation, la colère

L’ensemble de ces habitudes sont directement provoquées par le stress, alors provoquons de nouvelles habitudes. Celles-ci agiront avec un pouvoir d’influence important sur notre état mental et physique.

 

1) Se coucher plus tôt

 

Prendre soin de son sommeil est probablement le meilleur moyen d’aider notre corps à surmonter et combattre l’anxiété et le stress. C’est pour cette raison qu’il est donc important de s’imposer un rythme de sommeil régulier et d’au moins 7 à 8 heures par nuits.

En dormant de la sorte, notre corps pourra reposer notre esprit (notre cerveau) ainsi que notre coeur par la baisse du rythme cardiaque lors de notre sommeil.

À l’image d’une voiture, notre corps à besoin de se reposer pour ne pas surchauffer. Il est donc important de recharger nos batteries sans trop non plus les recharger constamment.

Trop dormir n’est pas forcément une bonne solution, cela peut causer un état de paresse et de laisser-aller.

Prendre soin de son sommeil est donc la première habitude à adopter pour accroître notre énergie et reposer notre corps comme il se doit.

 

2) Réduire le café, et tous les excitants

 

Le café possède une multitude de bienfaits (concentration, énergie, stimulation, etc…) or il ne faut pas en abuser. Lorsque nous buvons du café, la caféine possède un effet immédiat (dans les 10 minutes) ainsi qu’un effet retardé (5 heures après).

C’est la raison pour laquelle un grand nombre de personnes ne trouvent pas le sommeil en ayant bu un café en fin d’après-midi.

Les autres excitants comme le thé, les boissons énergisantes et certaines vitamines en comprimés ne sont pas conseillés pour autant. Le thé est un excellent antioxydant, mais il doit être pris le matin, car la théine est plus puissante que la caféine !

Les boissons énergisantes et les vitamines ou médicaments pour retrouver la forme ne sont pas aussi efficaces et bienveillants qu’il y paraît.

 

Réduire la dose de certains excitants que nous pouvons consommer dans la journée réduira la stimulation sensorielle et émotionnelle de notre corps ainsi que certaines de nos réactions.

De plus, cela permettra plus facilement de retrouver un rythme de sommeil sain et efficace.

 

3) Faire du sport

 

Faire du sport reste le meilleur moyen de réduire son stress. Par la pratique sportive, nous permettons à notre système nerveux de se calmer en déclenchant des hormones du plaisir comme l’endorphine.

Au-delà du plaisir, se défouler physiquement calme nos éventuelles tensions musculaires ou autre, car nous permettons à nos muscles de fonctionner.

Pour commencer à faire du sport, je conseille d’y aller doucement afin de ne pas s’en dégoûter et toujours privilégier la pratique d’un sport qu’on affectionne. De plus, le sport et sa technicité développent nos capacités mentales (mémoire, stimulation, réflexes, etc…) et physiques.

Le sport a permis à beaucoup de personnes de sortir de la dépression par les notions de progrès et d’engagement qu’il apporte.

Je conseille de la pratique de préférence le matin et sinon toujours avant 18h.

 

Le sport n’est pas négligeable pour réguler notre rythme cardiaque, développer nos capacités mentales et physiques. Il permet également la création d’un nouvel environnement et de nouvelles rencontres.

Le tout participe donc également à une ouverture d’esprit généralisée sur soi et les autres ainsi qu’un épanouissement.

 

4) Se trouver une passion

 

Tout d’abord je tiens à définir le mot passion qui est très souvent mal interprété. Une passion est un état affectif intense qui domine quelqu’un.

Cet état affectif est la raison pour laquelle une passion peut être une source importante d’énergies positives et de développement.

Maintenant, parlons plus de comment se trouver une passion, car cette question est très récurrente et peut bloquer beaucoup de personnes. Il faut tout d’abord savoir qu’une passion se développe et s’entretient.

Une passion ne naît pas d’un coup et reste pour la vie.

 

Il faut l’entretenir et la conserver pour qu’elle continue à nous animer. Je conseille donc pour trouver sa passion si ce n’est toujours pas le cas, de s’essayer à un maximum d’activités différentes.

Il est ensuite essentiel d’analyser ces activités par rapport à l’affection que nous y portons. Si parmi ce que nous aimons faire, rien ne vient comme passion, je conseille alors de faire des choses que ne nous plaisent pas.

En actant au sein d’activités que nous n’aimons pas, nous connaîtrons bien plus vite ce que nous aimons !

Une passion peut combler un manque affectif et stimuler notre activité mentale. Elle développe l’imagination, la création, stimule nos émotions, etc…

S’en trouver une reste que bénéfique pour notre santé mentale.

 

5) Changer d’environnement

 

Le stress est aussi associé à nos habitudes quotidiennes, notre environnement. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que notre stress est fait de schémas situationnels dramatiques.

Cette imagination met en scène dans notre esprit des  situations du quotidien de notre environnement. En changeant cet environnement, notre esprit n’arrive plus à projeter de nouvelle situation dans ce nouvel environnement.

C’est la raison pour laquelle le voyage aussi loin que celui-ci puisse être resté un excellent moyen de lutter contre son stress.

Changer de cadre permet également de s’épanouir et de s’ouvrir à de nouvelles pratiques, de nouvelles personnes et cultures. 

Changer d’environnement est capital pour oublier son stress et ne pas permettre à notre imagination et notre esprit de créer des situations anxiogènes.