Stress : changer nos mauvaises habitudes

Stress : changer nos mauvaises habitudes

 

Le stress utilise nos habitudes pour se développer et nous pourrir la vie. il est donc important de comprendre comment il fait. C’est par ce mécanisme il a su se développer au cours des années. Il est donc nécessaire d’arrêter l’ensemble des mauvaises habitudes qui servent à durer dans le temps. Ainsi, où pourront ouvrir la porte à de nouvelles habitudes. C’est ses nouvelles habitudes qui nous permettront de mieux gérer notre stress sur le long terme.

 

Par cette méthode nous allons nous servir de la même stratégie que celle utilisée par le stress. Ainsi nous pourrons au mieux sur le long terme gérer notre stress jusqu’à le maîtriser totalement. Il est donc important de comprendre la formation d’une habitude et comment la changer.

 

Comment changer nos habitudes ?

 

Pour changer nos habitudes il est important d’adopter une vision courte, moyenne et longue. nous objectif en différents résultats sur ces différentes périodes. Nos habitudes nous influencent différemment selon leur intégration notre quotidien. plus une habitude inconsciente, plus celle-si nous influencera. C’est la raison pour laquelle les habitudes du long terme sont les plus puissantes. Mais, concernant ces habitudes, il est important de savoir quelles sont créées sur le court terme.

 

Il y a donc deux aspects principaux en terme d’habitudes. Le court terme permet de créer les habitudes et de les adapter. En revanche, les habitudes sur le long terme permettent de nous influencer inconsciemment et de nous faire gagner en résultats.

 

Le mécanisme d’une habitude

 

Avant de commencer. Il est important de connaître les chiffres et la théorie des habitudes pour en améliorer leurs pratiques. Il faut savoir que, une habitude met un minimum de 21 jours à s’implanter dans votre esprit et dans notre inconscient. Pendant cette période, notre cerveau, assimilera ces nouvelles actions pour en faciliter leurs pratiques. Maintenant, afin de créer une habitude complètement autonome et inconsciente il nous faut compter 67 journées de pratique. C’est au travers de ce chiffre que cette habitude deviendra alors banale et parfaitement intégrée par notre esprit conscient et inconscient.

 

Savoir et comprendre la formation et l’entretien d’une habitude permet de mieux se fixer nos objectifs. Ainsi, nous n’arrêterons pas trop tôt et nous n’attendrons pas éternellement des résultats. Beaucoup de personnes veulent changer leurs habitudes mais n’en connaissent même pas le fonctionnement.

 

Les habitudes, un facteur sous estimé

 

Un grand nombre de personnes sousestiment la puissance de leurs habitudes au quotidien dans leur vie. Pourquoi donc sous-estimer une telle influence dans notre routine ? La raison est que nous ne nous rendons plus comptes de l’impact de celles-ci sur nos attitudes et nos comportements. C’est donc quand celle-ci nous provoquent du stress que nous ne savons pas d’où celui-ci peut bien venir. Nous manquons de vigilance concernant nos habitudes car nous les avons assimilé depuis des semaines, des mois ou même des années.

 

Il devient alors urgent de reconsidérer le pouvoir de nos habitudes. Pour se faire il nous faut prendre du recul, celui-ci nous permettra d’analyser et comprendre notre schéma de fonctionnement quotidien. C’est par son analyse que nous noterons l’ensemble de nos mauvaises habitudes. Une fois cela de fait nous pourrons constater les dégâts qu’elles peuvent amener.

 

Un influence extérieure

 

Nous sommes souvent amener à copier l’ensemble des habitudes des personnes qui nous influencent au quotidien. Nous reproduisons ainsi les mêmes habitudes de nos proches, de nos amis et de nos connaissances avec qui nous traînons le plus. De ce fait, il est important de reconsidérer notre cercle social si celui-ci nous impacte négativement. Il ne faut pas oublier que nous sommes la moyenne des personnes avec qui nous trainons le plus. Afin de nous faciliter la tâche, il nous faut rechercher les personnes qui pratiquent les habitudes que nous cherchons à assimiler.

 

Cette bonne influence quotidienne nous permettra de considérer certaines actions nouvelles comme des comportements normaux. il est bon de nous créer un écosystème positif, encourageant et pratique au quotidien.

 

Garder un état d’esprit flexible

 

Afin de changer nos habitudes plus facilement il nous est capital de garder un état d’esprit adaptable et flexible. En agissant avec une mentalité comme celle-ci, nous augmentons nos chances de réussite dans l’ensemble de nos changements. Ce courant, est aujourd’hui, le facteur clé d’entreprises telles que les start-up. En adoptant cette attitude elle arrivent à gérer le changement pour profiter de celui-ci afin d’ évoluer et de se développer. Il est possible d’appliquer cette méthodologie et façon de penser aux hommes. La réussite de leur PDG se situe généralement dans l’adoption de ce même état d’esprit.

 

Au-delà d’un gain de temps, un état d’esprit flexible et une mentalité adaptable permettent de grandes économies d’énergie. Or, gérer son stress demandera du temps et de l’énergie. Il nous convient donc d’économiser ces deux principales ressources et des les réutiliser pour notre épanouissement.

 

Une formation pour gagner du temps et gérer son stress simplement

 

Cette solution m’a permis de réussir à gérer mon stress pour accomplir l’un de mes rêves. Je suis parti à l’étranger, plus particulièrement, à l’autre bout du monde à New York. Avec du recul sur cet épanouissement et cette évolution dont je me souviendrai à jamais. J’ai compris que nos habitudes jouent un rôle capital dans la gestion de notre stress. Sans elles, il est bien difficile et énergivore de vouloir changer notre situation. C’est la raison pour laquelle la formation que j’ai créé permet d’adopter les meilleures habitudes pour gérer simplement son stress.

 

Cette première formation permet aux débutants comme aux experts d’améliorer leur gestion du stress pour tout simplement changer leur vie. Cette méthode progresse en même temps que nous car nous l’appliquons tous les jours et à tous les niveaux.

 

Pour conclure

 

Gérer nos habitudes reste la base de la gestion de notre stress, de nos angoisses et de notre anxiété. Il est impossible de changer notre vie sans même changer nos habitudes. Cette base m’a permis de changer la mienne et d’accomplir une chose que je pensais impossible. Après avoir pris du recul sur mon épanouissement j’ai compris l’importance des habitudes et j’en ai donc fait une formation.

 

LIEN DE LA FORMATION : http://xn--grersonstress-bhb.fr/les-10-habitudes/