Comment retrouver le moral rapidement

Comment retrouver le moral rapidement

 

Le cafard, le coup de blues, le moral dans les chaussettes, être au fond du seau... Il existe bien plus d’un manière d’exprimer une baisse de moral. Mais comment donc retrouver ce moral au plus vite pour de nouveau être dynamique ? Je t’explique dans cet article un bon nombre de méthodes pour retrouver le moral au plus vite et ne plus se laisser aller dans ce flow de pensées négatives.

 

Pourquoi retrouver le moral ?

 

Car lorsque notre moral est au plus bas, le moindre effort semble pénible et difficile. Nous nous retrouvons et ne pouvons plus être productif comme nous le souhaiterions. De plus, notre moral, par son état affecte l’ensemble de noter système émotionnel. Ce système nous permet d’interagir avec nous-même et les autres. Hors, quand celui-ci est affecté par une baisse de moral, il se retrouve donc erroné. Pour ne plus subir un état émotionnel négatif il reste donc essentiel de retrouver et au plus vite notre moral et de nouveau interagir normalement avec les autres et nous-même.

La baisse de moral est souvent issue de l’intérieur. Elle peut également venir de facteurs extérieurs. Nous allons voir comment résoudre cet état qui peut s’avérer devenir gênant.

 

Accepter sans lutter

 

Tout d’abord, il faut bien comprendre que notre moral est avant tout lié directement à nos émotions. Pour que la négativité s’en aille au plus vite il est donc important de la comprendre et de l’accepter. En le repoussant et en nous plaignant de sa présence nous la ferons que grossir d’avantage. Du fait que notre flux soit émotionnel, accepter nos émotions va nous permettre de mieux nous comprendre et de trouver la source du problème au plus vite. Même si n’arrivons pas à trouver d’où vient cette baisse d’énergie il nous faut quand même l’accepter pour ne pas lui donner plus d’importance. La compassion avec soi-même est très importante. C’est par cette pratique que nous aidons notre métabolisme et notre physiologie à changer rapidement et dans les meilleures des conditions.

 

Il nous faut accepter cet état car nous ne devons pas lutter. Lutter contre nos propres émotions demande beaucoup de volonté et d’énergie. Hors nous souhaitons conserver cette volonté et notre énergie à d’autres fins. Il nous est donc nécéssaire d’accepter en faisant preuve de compassion avec nos états émotionnels.

 

Ranger son égo

 

Lorsque nous nous ressentons une baisse de moral, nous pouvons par la suite nous sentir stressé et/ou énervé par cet état. Comment cela est possible et qui provoque cela chez nous ? La réponse est pourtant simple : c’est nous-même ! Notre égo, pour nous protéger de la moindre faiblesse mentale et émotionnelle critiquera notre état. Mais il nous faut comprendre que par la critique de cet état, nous nous auto critiquons également. Le jugement que nous portons sur nous viens donc donner de l’importance et augmenter les effets indésirables de notre baisse de moral. Il convient donc de ne pas écouter notre égo et donc notre jugement sans pour autant eux aussi les rejeter.

 

C’est lorsque l’on se sent faible que notre égo intervient. Pour nous faire croire que nous sommes fort, celui-ci nous détachera de nos ressentis émotionnels négatif et nous critiquera par notre propre auto jugement. Cette critique touchera directement notre fierté et peut atteindre d’autant plus notre moral.

 

Revenir dans la positivité

 

Comme je l’ai écrit un peu plus haut, une baisse de moral est en lien direct avec la pensée négative. Aussi appelée AMN (Attitude Mentale Négative) ce flow de pensées reste non constructif et nous atteint négativement. De l’autre côté, son opposé reste l’Attitude Mentale Positive (AMP) qui nous permet d’être heureux et de ressentir bien être et confort. Il faut voir ces deux schémas de pensées comme un talisman à double face. Une face AMN et une face AMP. Il revient à nous seul de décider sur quelle face nous voulons tourner notre talisman (qui se situent à l’intérieur de nous). Pour le tourner en AMP, nous pouvons faire tout un tas de choses en lien avec ce mode de pensée. Regarder des vidéos drôles, rêver, écouter de la musique positive, etc…

 

Il existe plus d’une façon de revenir et rester dans notre attitude mentale positive. Pour se faire, il suffit juste de la provoquer par des actions qui la prônent. Nous seul avons le pouvoir de tourner notre talisman intérieur.

 

Lâcher prise

 

À de nombreuses reprises, une baisse de moral peut être issue d’une trop longue période de pression. Si l’on se met trop de pression sur les épaules pendant une longue période, nous pouvons pendant une courte période de temps perdre notre volonté et donc avoir ne baisse de moral. Cette baisse de moral reste donc justifiée, car nous l’avons nous-même provoqué. Il nous revient donc de pratiquer une écoute active de nos ressentis et de nos émotions et arrêter d’écouter notre raison et notre mental. Car ceux-ci, par leur trop forte volonté et leur puissance de décision peuvent peser lourds sur le long terme pour nos émotions.

 

Lâcher prise revient donc à nous fier à nos émotions et à nos ressentis et arrêter d’écouter notre tête. Tout simplement. Cela peut prendre plus ou moins de temps selon la longueur et l’intensité de la période que nous avons traversé.

 

Bien s’entourer

 

Plus notre  cercle social proche est bienveillant et positif, plus vite nos baisses de moral peuvent disparaître. Il convient donc, lorsque nous en éprouvons le besoin, de revoir nos ami(e)s. Ils peuvent nous faire un bien fou. Comment ? Tout d’abord par leur regard extérieur sur la situation, ils peuvent nous permettre d’y voir plus clair. De plus, il nous parlerons toujours avec empathie et compassion, cela nous aidera à faire de même à titre personnel. De plus, revoir nos connaissances et/ou notre famille nous permettra de nous concentrer sur eux et d’oublier notre baisse de moral pour s’intégrer dans un sentiment collectif.

 

Nos ami(e)s et nos proches restent toujours nos thérapeutes les plus proches et les plus efficaces. Ils nous connaissent bien et ont un regard bienveillant sur nous, pourquoi donc ne pas les solliciter si nous en éprouvons le besoin ? Ils seront ravis de nous aider car cela les mettra eux aussi dans de la positivité.

 

Pour conclure

 

Pour retrouver notre moral il nous ai donc nécéssaire en premier lieu d’accepter cet état émotionnel sans le rejeter. Il nous faut par la suite ranger notre égo pour ne pas nous critiquer et nous juger et plonger encore plus dans la négativité. La positivité est l’arme de lutte contre la baisse de moral il faut donc tout faire pour se fondre dedans, chacun sa méthode ! Pour terminer, lâcher prise et bien s’entourer nous permettra de réduire et d’oublier cette négativité en éprouvant de la compassion pour notre situation et donc plus vite la résoudre.