5 choses à savoir absolument sur le stress

5 choses à savoir absolument sur le stress

 

Aujourd’hui c’est un article un peu particulier. Je viens te parler du stress mais plus en profondeur. Comme je l’ai dit à de multiples reprises, il est important de connaître ce qu’est le stress pour améliorer notre gestion de celui-ci. Donc, par mon affirmation, j’entends bien t’en apprendre au maximum sur le sujet. Le stress est souvent mal vu par la grande majorité des personnes qui le subissent mais son origine est tout à fait naturelle.

 

Cet article, je l’écris surtout pour te faire prendre conscience que le stress n’est pas un ennemi. C’est un ami qui peut s’avérer devenir capricieux et qui peut prendre trop de place pendant certaines périodes.

 

Pourquoi se renseigner d’avantage sur le stress

 

Car c’est nécéssaire. Mettre des mots et des causes sur nos ressentis est une excellente thérapie. Pourquoi ? Car par la compréhension on peut déjà avoir plus de compassion envers nos ressentis et donc envers nousmême. Il est donc d’une importance capitale de toujours se renseigner sur ce qu’il nous arrive avant même d’en chercher la cause. Par exemple, lorsqu’une voiture a un problème technique, il est important de comprendre d’abord l’ensemble des voyants qui sont allumés avant de donner un nom au problème. Et bien il faut savoir que, et je le répète souvent, que notre corps fonctionne un peu comme une voiture.

 

Il ne faut donc pas attendre pour s’enrichir et poser ainsi également les limites sur ce qu’il nous arrive. Beaucoup de personnes, par manque de connaissances grandissent elles-mêmes leurs états de stress et le transforment en anxiété généralisée.

 

1) Le stress existe chez toutes les espèces

 

Il faut savoir qu’à l’origine, le stress est un terme scientifique qui désigne la réaction d’un organisme à une agression. Il est donc présent chez les animaux, les plantes et les hommes. Ce stress est juste vu différemment chez les hommes car nous possédons une conscience et notre propre réflexion. Les animaux et les plantes eux ne catégorisent pas leur stress. Leur stress fait parti tout comme nous de notre ADN. Nous ne pourrons donc JAMAIS faire disparaître ce stress. Sinon cela reviendrai à changer l’ADN de notre espèce et pourrait la mettre en péril. La seule chose à faire si le stress intervient de façon incongrue, c’est de bien savoir le gérer.

 

Bien gérer son stress est la seule solution pour s’en débarrasser. Nous ne pourrons jamais le faire disparaître, nous pourrons juste diminuer nos réactions à sa présence ainsi que lui laisser moins de place. D’où le nom du blog : gérersonstress.fr !

 

2) Le stress a permis notre survie

 

Le stress est donc à l’origine créé pour nous permettre de survivre. Un état de stress est majoritairement rattaché à un état de survie. Le seul problème, c’est que notre corps ce transforme physiquement lors de cet état. Notre coeur s’accélère, notre souffle est plus court et tous nos sens sont éveillés. Cela est la réaction normale de chaque animaux en état de stress. Pourquoi de telles transformations physiques ? C’est très simple. Lorsque nous sommes en état de stress (ou de survie) notre corps se prépare à deux types de scénarios : la fuite ou le combat. Ces restes qui nous viennent de la préhistoire nous ont permis de survivre aux attaques d’animaux sauvages. Nous n’avons pas perdu cette qualité car elle s’est inscrite dans notre ADN.

 

Le seul problème aujourd’hui c’est que nous n’allons pas croiser un mammouth ou un félin en sortant de chez nous. Enfin tout dépend de là où nous habitons… Il convient donc de savoir gérer nos réactions à ces états grégaires de survie.

 

3) Tout le monde ressent du stress

 

Beaucoup de personnes croient qu’elles sont les seules à être stressées et elles se considèrent comme des extraterrestres et peuvent beaucoup culpabiliser… Cette affirmation est pourtant fausse ! TOUT LE MONDE ressent du stress mais il existe une différence, je m’explique. Prenons comme exemple deux surfeurs, ces deux sportifs surfent sur la même vague. Cette vague, c’est le stress. L’un des surfeurs profite de la vague est prend du plaisir, il perçoit ses ressentis physiques comme de l’excitation et de l’adrénaline, il surf parfaitement. Le deuxième surfer, en revanche, lui à peur de tomber et de se faire emporter par la vague. Il sent qu’il est est bord de la panique et ne prend aucun plaisir à surfer il s’assure de ne pas tomber uniquement. La différence est dans la perception de notre état de stress uniquement.

 

Comme l’histoire des deux surfeurs, il est important de changer notre perception du stress et non d’essayer de la faire disparaître. Notre changement d’état mental est bien plus efficace que la réduction de nos ressentis physiques.

 

4) Nous ne sommes pas nés stressés 

 

Personne ne naît stressé, nous le devenons. Il est important de comprendre que c’est notre point de vue qui transforme ce qu’il nous arrive sur le long terme. Cette affirmation ci-dessus est là pour te prouver quelque chose de simple : tu as le choix (et heureusement). Tu as le droit dans le vie d’être stressé ou de ne pas l’être. Ce choix est surtout par le simple fait que c’est toi qui choisis (inconsciemment et consciemment) des choses qui nous stressent et nous atteignent. Après avoir changé ta perception, il convient donc de choisir ce qui t’impact le plus. Si tu te concentres sur les impacts négatifs tu en subiras les conséquences.

 

C’est encore une bonne nouvelle, nous sommes maîtres pour gérer l’impact du stress sur nos vies. Il convient donc d’établir une liste des éventuelles mauvaises influences et de les trier.

 

5) Le stress, c’est aussi un facteur de motivation

 

Combien de fois nous nous sommes dépassés ? N’y à t’il jamais eu de moments où tu as pensé avoir donné le meilleur de toi-même ? Si l’on revient quelques temps avant ce moment précis. Je te demande de réfléchir aux sensations que tu éprouvais avant le début ? N’étaient-elles pas les mêmes que celles du stress ? Il faut savoir que le stress chronique lui peut s’avérer être destructeur. Mais ce que l’on peut appeler le stress situationnel lui, nous motive et nous stimule. Il nous permet de nous dépasser en augmentant nos performances par une meilleure focalisation et une bonne réponse de notre corps.

 

Le stress peut s’avérer être un meilleur ami dans de nombreuses situations. Il peut nous motiver et nous permettre de nous dépasser. On l’appelle le « bon stress » mais il n’est rien de plus que le stress habituel. Seule la situation et notre perception change, lui non.